May 2012

18 May - 9h30 à 12h00

Rencontre de réflexion

Réflexion sur la recherche sur les hommes et la violence conjugale

Lecturer : Carmen Gill, directrice du Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale et de l’Observatoire canadien sur les mesures judiciaires prises pour contrer la violence conjugale

Organizer : CRI-VIFF en collaboration avec l'équipe Masculinités & Société

Location : Université Laval, Pavillon Charles-De Koninck, Local 5325, Québec

16 May - 13h00 à 16h30

Séminaire d'appropriation des connaissances

Mesures judiciaires visant à contrer la violence conjugale : survol des recherches réalisées et pistes de recherche et d'action futures

Lecturer : Carmen Gill, directrice du Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale et de l’Observatoire canadien sur les mesures judiciaires prises pour contrer la violence conjugale

Organizer : CRI-VIFF en collaboration avec le Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale

Location : Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale, 555 boulevard Wilfrid-Hamel Est, Salles R125 et R126

9 May - 8h30

Colloque dans le cadre du 80e Congrès de l'ACFAS

Parentalité en contexte de violence conjugale

Location : Holiday Inn Sélect – salle Narcisse A, Montréal

Ce colloque propose d’examiner le phénomène de la parentalité en contexte de violence conjugale, un thème en émergence dans la littérature scientifique. S’inscrivant dans différentes perspectives, les conférencières et conférenciers se pencheront sur les représentations sociales et sur l’exercice de la maternité et de la paternité dans les familles aux prises avec un problème de violence conjugale, ainsi que sur les différentes interventions mises en place auprès de ces familles.

7 May - 9h00

Colloque dans le cadre du 80e Congrès de l'ACFAS

Analyse comparée Canada-Brésil sur les politiques et les pratiques d’intervention sociojudiciaire dans les événements de violence conjugale

Location : Palais des congrès de Montréal, salle – 518A, 159 Rue Saint Antoine Ouest, Montréal

Au Canada tout comme au Brésil, la violence conjugale est reconnue comme un grave problème social depuis les années 80. Plusieurs politiques sociales et stratégies d’intervention on été mises en place depuis pour tenter de réduire l’incidence de ce phénomène. Dans les deux pays, l’utilisation d’une intervention de nature sociojudiciaire est encouragée auprès des personnes vivant une situation de violence conjugale. L'intervention sociojudiciaire peut être définie comme étant une intervention de nature psychosociale s’effectuant à l’intérieur du cadre d’une intervention pénale et s’adressant aux victimes, aux agresseurs et aux enfants exposés à la violence. Le principe d'une intervention sociojudiciaire s'adressant aux trois catégories de personnes touchées par la judiciarisation de la situation de violence paraît fécond et ses retombées, prometteuses. Or, le concept n’est pratiquement jamais défini, et il n’est que très partiellement opérationnalisé. Pourtant, au Québec notamment, ce type d’intervention est à la base de la Politique d’intervention en matière de violence conjugale (1995) et des plans d’action s’y rattachant. Quelques actions relevant de cette approche d’intervention peuvent y être identifiées, mais rien ne semble systématiquement structuré autour de cette question. Au Brésil, depuis les années 80, les Commissariats de Protection de la Femme ont été, avec leurs actions psychosociales, le centre de l'action gouvernementale dans ce domaine. Actuellement, la Loi Federale 11340 de 2006 promulgue que les événements de violence conjugale doivent tous être judiciarisés et gérés au tribunal. Cette loi prévoit également une série de services pour les victimes et les agresseurs. Cependant, malgré que cette loi prévoit plusieurs modalités d’intervention, elle n’a pas réussi jusqu’à maintenant à engendrer une politique cohérente d'ensemble guidant l'intervention auprès des femmes et des hommes en contexte de violence conjugale.