Les enfants exposés à la violence conjugale

L'enfant et la violence conjugale > Un portrait général > Ampleur

Ampleur

[Références]

 

  • Selon les résultats de l’Enquête sur la violence envers les conjointes dans les couples québécois (1998), 45% des femmes victimes de violence conjugale affirment que leurs enfants ont vu ou entendu les actes violents (Réf.).
  • Au Canada, entre 11% et 23% des enfants seraient exposés à la violence conjugale (Réf.).
  • On estime à un demi-million le nombre d’enfants canadiens exposés à la violence conjugale (Réf.1). Il est possible de croire qu’en moyenne 2 à 6 enfants dans chaque salle de classe ont été exposés à une forme quelconque de violence exercée envers leur mère (Réf.2).

  • Le pourcentage d’exposition à la violence conjugale augmente lorsque l’on inclut les femmes résidant en maisons d’hébergement.  En effet, 78% de ces femmes affirment que leurs enfants y ont été exposés (Réf.).

  • La plupart des mères vivant dans un refuge pour femmes victimes de violence (76%)  amènent leurs enfants avec elles.

    • Au Canada, environ 2500 enfants vivent dans un refuge pour femmes victimes de violence avec leur mère.
    • Plus des deux tiers de ces enfants ont moins de 10 ans (Réf.).
  • En Australie, « The personal Safety Survey (PSS) » a révélé que 61% des femmes estiment que leurs enfants ont été exposés à la violence conjugale perpétrée par un ancien partenaire et 49% d’entre elles affirment que leurs enfants sont présentement exposés à cette forme de violence (Réf.)

  • Aux États-Unis, le pourcentage d’enfants exposés à la violence conjugale est estimé à 47% (Réf.1). Il a également été estimé qu’entre 3,3 et 10 millions d’enfants par année sont exposés à la violence conjugale dans ce pays (Réf.2).

  • Les événements de violence physique les plus fréquemment rapportés par les enfants exposés sont :

    • voir quelqu’un se faire gifler, donner un coup de poing ou frapper (64,4%);
    • voir quelqu’un se faire tabasser (60,2%);
    • voir quelqu’un être menacé de blessures (54,8%);
    • voir quelqu’un être attaqué ou poignardé avec un couteau (13,7%);
    • voir quelqu’un être fusillé ou menacé d’être fusillé (9,6%) (Réf.).
  • Dans la majorité des cas, les enfants sont exposés à des formes sévères de violence. Selon les résultats de l'Enquête nationale sur l’agression contre la conjointe (1994), 52% des femmes dont les enfants ont été exposés à la violence conjugale ont craint pour leur vie et 61% ont été agressées physiquement par leur conjoint (Réf.).

© CRI-VIFF 2009 - Conception : Centre APTI
Panneau d'administration