Les enfants exposés à la violence conjugale

L'enfant et la violence conjugale > Des sources de plus grande vulnérabilité > Toxicomanie des parents

Toxicomanie des parents

[Références]
  • La toxicomanie est présente dans 56% des familles où l’on retrouve de la violence conjugale (Réf.).
  •  Il y a une relation entre la consommation d’alcool et de drogue du conjoint ayant des comportements violents et la violence qu’il exerce envers sa femme. L’abus de substances du conjoint ayant des comportements violents peut en effet augmenter la fréquence et la sévérité des épisodes de violence (Réf.).


Attention! Bien que la consommation de drogue et d’alcool du conjoint ayant des comportements violents augmente le risque de subir de la violence, elle ne cause pas la violence. Celui-ci fait le choix d’utiliser la violence, il demeure donc responsable de ses actes (Réf.).

  • Les femmes victimes de violence conjugale consomment également plus de drogues et d’alcool que les autres femmes (Réf.).

    • Ces femmes consommeraient ces substances afin de mieux supporter leur situation et de diminuer la détresse qu’elles peuvent ressentir (Réf.).
  • Malheureusement, aucune étude n’a étudié les liens entre la violence conjugale, la toxicomanie des parents et les difficultés d’adaptation pouvant être développées par l’enfant.

© CRI-VIFF 2009 - Conception : Centre APTI
Panneau d'administration